Apprendre à se connaître, Vivre une vie amplifiée, et offrir notre étincelle aux monde! / Learning to know yourself, Living an amplified life, and offering your spark to the world

unnamed.jpg

Parce que prendre soin de soi commence par mieux se connaître!

L’étude de soi ou auto-analyse est un pilier fondamental du yoga – qu’on appelle Svadhyaya – un joli mot n’est-ce pas?

Ainsi, on cherche à se comprendre soi-même, on examine nos comportements, nos pensées, on prête attention à ce qu’on ressent, à ce qu’on fait.

N’est-ce pas un pilier du bien-être et du développement personnel également?

Voire, un élément fondamental d’une vie consciente?

A mon sens, s’étudier, porter, volontairement, notre attention sur nous même, est une des clés d’une vie épanouie et amplifiée.

En effet, comment être mieux si on ne sait pas, déjà, comment on est vraiment, à l’intérieur de soi?

Comment grandir et se développer si on ne fait pas un état des lieux de notre esprit et de notre coeur au préalable?

Comment s’intéresser aux autres si on ne fait pas l’effort de s’intéresser à ce qui se cache à l’intérieur de nous?

Svadhyaya, ça n’est pas perdre son temps à « regarder son nombril », ça n’est ni du narcissisme ni de l’autoflagellation, c’est s’auto-analyser, regarder ce qu’on a dedans, pour vivre pleinement notre vie et aussi, peut être, partager notre étincelle avec les autres.

C’est poser son regard à l’intérieur de soi, avec bienveillance, comme on le poserait sur un enfant qu’on aime. Un regard honnête et compassionnel, source de progrès et d’harmonie.

Concrètement: c’est une pratique qu’on peut approcher et développer au travers de toute activité du quotidien: s’arrêter une minute, regarder comment on réagit à telle ou telle chose, essayer de se comprendre soi-même. Le yoga et la méditation, en particulier, aident énormément à enclencher ce processus: lorsqu’on médite, on observe souvent nos pensées qui passent. Lorsqu’on pratique le yoga, on observe nos réactions à telle ou telle posture, à telle difficulté, tel inconfort. Mais faire la vaisselle, répondre à un email d’un client, corriger des copies, ou encore traverser n’importe quel évènement du quotidien peut tout à fait se prêter à cette auto-analyse!

Evidemment, pour expérimenter, il nous faut une méthode concrète: en juin, prenons cinq minutes chaque soir, choisissons un évènement de la journée, et intéressons-nous à notre comportement au travers de cet évènement. Sans jugement, mais avec curiosité, avec bienveillance, en essayant de comprendre nos modes de fonctionnement. On prend note, et on s’offre, à nous même, notre attention.

Car après tout, on n’est rien d’autre que la personne avec laquelle on passe le plus de temps dans notre vie.

English version

Know yourself, live an amplified life, and offer your spark to others

Because taking care of yourself starts with learning to know yourself!

In Yoga, the study of the self or self-analysis – Svadhyaya- is an essential cornerstone of practice.

We study ourselves, we examine our behaviors, our thoughts, we bring our attention to what we feel and what we do.

Isn’t this a foundation of well-being and personal development also? 

And even, a pilar of a consciously lived life?

To me, studying ourselves – and voluntarily bringing our attention to ourselves is a key of an amplified life.

Indeed, how can we get better if we don’t really know how we are feeling inside?

How can we grow and develop if we don’t make an inventory of our soul and of our heart?

How can we be sincerely interested in others if we don’t know what’s hidden inside of ourselves?

Svadhyaya is not loosing time looking at your own belly button, it is not narcissism or self-flagellation, it is auto-analyzing yourself, looking at what’s inside, to live your own life fully and also sharing your spark with others.

It is looking inside yourself with deep benevolence, the way you would look at a child you love;

It is bringing a honest and compassionate look, source of improvement and harmony.

Concretely it is a practice that we can approach and develop throughout any of our daily activities.

Stopping for one minute, looking at how we react to things, and trying to understand ourselves. Meditation and yoga can be strong tools to start this process: when we meditate, we can observe the thoughts that pass by. When we practice, we can observe our reactions to postures, to difficulty, to discomfort. But washing the dishes, answering a client’s email, or any other daily activity can be used for introspection!

As we need a method to do stuff, I’m proposing a simple method to you: in June, each day, let’s take five minutes, let’s choose one event from the day, and let’s get interested in how we lived this event. Without judgment but with great curiosity, with benevolence, just trying to understand what happens inside of us. Let’s take note of this and observe to ourselves our full attention.

Because, after all, we are the person with whom we do spend all of our life.

Namaste and take great care of yourself!!

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s