Comment faire preuve de courage et avancer dans ses projets? / How to be courageous and move forward?

IMG_7067.JPG

English version below

En ce moment j’ai souvent peur.

Il y a les peurs personnelles évidemment – liées aux enfants notamment – ces peurs qui je crois seront toujours avec moi.

Et puis il y a la peur du changement.

J’ai décidé de me lancer dans une aventure entrepreunariale.

En réalité, j’ai toujours su qu’il en serait ainsi. Mais le moment a mis quelques années à se présenter. Après de nombreuses années de salariat dans de grandes entreprises.

Si je ne rentrerai pas ici dans le détails de ces aventures, j’ai envie d’aborder cette crainte de l’échec, de ne pas y arriver, de rater, de ne pas être à la hauteur, de s’être fait des illusions.

Cette peur là, je crois qu’elle nous est, à tous, familière. Et elle nous paralyse parfois.

Alors comment avancer, comment faire preuve de courage comment ne pas se laisser paralyser?

Le yoga étant mon outil principal de développement personnel au quotidien (mais il y en a plein d’autres!): ainsi je partage avec toi, ici, ce qu’il m’a apprend chaque jour sur ce point, et comment il me permet de suivre mon fil conducteur.

-Le courage est une discipline 

On a tous, parfois, comme une « bouffée » de courage. Un moment où on se sent fort et on agit. Pourtant, ça ne nous suffit pas pour déployer nos projets les plus importants, car l’enthousiasme retombe généralement et on n’ose pas aller plus loin.

Le courage – comme la pratique du yoga – est une discipline.

On n’agit pas uniquement quand on en a envie, mais on se fixe une ligne de conduite et on avance un peu chaque jour dans cette direction. Peu importe qu’on en ait envie ou pas ce jour là, peu importe l’humeur. On fait un pas. Même un tout petit.

-L’inconfort est un outil à explorer et utiliser

On peut s’habituer à faire face à l’inconfort pour aller un peu plus loin chaque jour.

Les craintes apparaissent souvent parce qu’on est dans l’inconfort. On sort de notre zone connue, de notre équilibre habituel. Et du coup, c’est moins confortable. On se sent moins à sa place. Et on a peur que ça ne fonctionne pas.

Or, l’inconfort n’est pas une mauvaise chose car il nous signale souvent qu’on touche un point sur lequel on peut grandir! Habituons-nous donc à cet inconfort et explorons – en le pratiquant chaque jour, on en revient à la discipline – pour pouvoir l’utiliser comme un levier de développement personnel.

(Attention: sachons aussi différencier l’inconfort de la douleur, qui elle, est souvent le signal qu’on est allé trop loin)

-S’intéresser au PROCESSUS et non au résultat

Souvent on a peur de l’échec. Comme si cet échec risquait de nous définir, comme si on devenait cet échec. Or, en réalité, on a souvent pas toute la maîtrise sur le résultat de ce qu’on entreprend. Beaucoup de facteurs ne dépendent pas de nous. Il ne sert donc à rien de rester focaliser sur ce résultat sous peine de souffrir tout au long du processus.

Focalisons donc notre attention sur le processus, sur chaque étape à effectuer dans le cadre de notre projet. Sur les choses qui sont de notre ressort. Et laissons à l’univers la main sur le résultat.

-Faire un petit pas dans la direction qu’on s’est fixée

Parfois, le projet dans son ensemble nous paraît bien trop grand. En yoga par exemple, après une mauvaise nuit, se dire qu’on va pratiquer une heure et se mettre la tête en bas, c’est parfois trop. En revanche, une salutation au soleil, c’est faisable. Et ensuite, action après action, le reste vient.

Commençons par faire quelque chose de facile, de « petit », et voyons ensuite ce qui se passe.

-Respirer, respirer, respirer

Le plus important, sans doute! En situation de stress, d’inconfort, de peur, arrêtons nous une minute et portons notre attention à la respiration. Recréons de l’espace à l’intérieur de nous, par de simples inspirations et expirations.

Et maintenant, on avance!

Prenez grand soin de vous et à très vite!

EN

How to be courageous and move forward?

Those days I must say I’m often a bit afraid.

I have my personal fears – related to our children obviously – fears that will always accompany me I believe.

But there is also this fear of change.

I decided to start an entrepreneurial adventure.

Actually I had always known I’d do that. But the right time took a few years to show up. After many years as an employee serving big corporations.

I will not talk about the details of this adventures here but I want to tackle the fear of failure, of not succeeding, of not being enough, of having been a foul.

So how can we move forward, how to be courageous and not get paralyzed?

Yoga is my main daily personal development tool (but there are many!) so I will share with you today what it teaches me everyday about this, and how it helps me with moving forward.

-Courage is a discipline

We all have, sometimes, like a « burst » of courage. A moment when we feel better, stronger. But this is not enough to carry on our big project because enthusiasm generally disappears after some time and we’re left with a project bigger than ourselves.

But courage – same as yoga – is a discipline. 

We do not act only out of impulses or whenever we want but we do give a vision, a direction to ourselves and we take action to go toward it a little bit everyday. Whatever the mood, whether we want it or not. We make a step, even if it is a small step.

-Discomfort is a tool that we can explore and use

We can use discomfort to go a little further each day.

Fear often appears when there is discomfort. When we are out of our comfort zone, of our usual balance. So we feel less comfortable, less at our place, and we fear it might not work.

However we can use discomfort as a tools that shines light on a potential growth area. So let’s get used to it and explore it – practicing everyday to go back to discipline – so we can use it as a personal development tool.

(Nevertheless discomfort is very different from pain, which generally means that we have gone too far!)

-Get interested in the processus, not the result

Often we fear failure. As if this potential failure was to define us, to make us a failure. However generally we do not have control over the final result of our action/ project. There are many factors that do not depend on what we do. So if we focus on the result, we suffer.

So let’s shift our focus toward the process, the things that WE have to do and that are ours to control. And let’s let the universe decide what the outcome will be.

-Make a small step in your direction

Sometimes, the project itself seems too big for us. It’s like in yoga when you had a bad night of sleep and a one hour practice with getting-upside-down postures seems to much. But taking one posture or a sun salutation seems feasible. An then, one action after another, the rest comes to life.  So let’s start with something small, something easy, and then let’s see what happens.

-Breathe, breathe, breathe

The most important, by far! When we are under stress, when there is fear or discomfort, let’s stop for one minute and focus on our breath. Let’s recreate space within us with simple inhales and exhales.

And now let’s get moving forward!

Take very good care of yourself and see you soon!

 

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s