Avoir une routine matinale, pourquoi pas? – Let’s create morning rituals!

20160108_130433
Yoga sur la plage – ma routine matinale idéale – Beach yoga – my dream morning ritua

Bonjour à tous!

Difficile de trouver le temps de rédiger quelques mots ces temps-ci, mais me voici avec un court article sur un sujet qui me tient à coeur et que je souhaite partager avec vous: les routines matinales.

J’ai toujours été « du soir ». Petite déjà, j’avais tendance à me coucher (très) tard et à me lever (trop) tard. A l’inverse de mon grand frère qui, lui, se réveillait à 7h du matin le week-end! Ce penchant s’est aggravé avec les études, notamment à l’étranger – J’étais dans une université où il était possible d' »adapter » quelque peu ses heures de cours, et j’évitais au maximum de démarrer à 8h du matin…Bref. J’ai ensuite commencé à travailler, en me tirant toujours du lit avec difficultés. Et puis j’ai commencé à pratiquer le yoga régulièrement, et me suis aperçue que le meilleur moment pour l’intégrer de façon régulière à ma journée était le matin. Nous avons aussi deux enfants, et je me suis aperçue que le fait d’avoir un moment « à moi » dans la journée me manquait…Or, un moment « à soi » quand on est épuisé par une longue journée de travail suivie d’une soirée avec les petits (même s’il n’y en avait qu’une à l’époque), ça n’a pas trop de sens.

Bref, sur les dernières années je me suis aperçue que je sous-estimais très (trop) largement la valeur du petit matin , de ces heures (ou minutes) de calmes avant que la journée ne nous embarque!

Petit à petit, j’ai donc mis en place une sorte de routine matinale « pré-journée ». Pour moi, il s’agit principalement de boire de l’eau chaude citron-gingembre-miel, de pratiquer le yoga (entre 15 et 45 minutes selon le temps que j’ai), et de méditer (c’est à dire de suivre ma respiration) pendant quelques minutes. Il me faut donc me lever plus tôt qu’avant mais compte tenu des bénéfices ça vaut largement le coup:

-Je ne me sens plus « happée » par la journée, au contraire je suis bien réveillée et prête lorsqu’il faut s’activer (ce qui serait le cas si je me réveillais à la dernière minutes, les enfants affamés et le minuteur « il ne reste que 30 minutes avant de partir pour l’école » enclenché)

-Mon niveau de bien être le matin est très clairement augmenté – et mon niveau de stress est très largement diminué

-Je ressens les bienfaits de ce moment tout au long de la journée, je suis plus posée

-Quoique cette journée apporte, dans tous les cas je suis contente d’avoir « profité » de cette première heure, et j’ai l’impression d’avoir fait quelque chose de bien!

En fait, ce rituel du matin me donne l’impression de « m’accorder », comme un instrument de musique, avant de bien démarrer la journée.

Et vous, êtes-vous plutôt du matin ou du soir?Est-il difficile pour vous de vous lever? Avez-vous des rituels matinaux? Si oui lesquels, et si non, aimeriez-vous en instaurer?

Profitez de votre journée et prenez soin de vous!

Namaste,

English version

Hello everyone!

It is a bit difficult to find time to write those days – many things happening – but anyway I’m back with a short article about a topic that is important to me and that I would like to share with you: morning rituals!

I have always been an « evening » kind of person. Even when I was little, I would go to bed (too) late and get up (too) late. It was the contrary for my elder brother, who would get up at 7 am even on a Sunday…For me, it got worse as I grew up and went abroad studying – I was in a University where I could adapt a bit my schedule, and I did clearly avoid the 8 am classes…Anyway, I started to work and it did not get better. Then I started to practice yoga regularly, and I found out that the best way to include a home practice in my life was to do it in the morning. We also had two kids, and I realized I was missing time for myself – and having a bit of time at 10 pm after a long day of work and an evening taking care of the kids made no sense as I was too tired. 

Anyway, those last years I realized that I clearly underestimated the value of early morning   – those quiet hours (or minutes) before you get catcher by your day!

Little by little, I created a kind of « morning routine » for myself. It’s principally about drinking hot water with lemon, ginger and honey, practicing yoga (for 15 to 45 minutes depending on how much time I have), and medicating a few minutes by following my breath. It is true I have to get up earlier than I did, but it is worth it as the benefits are great:

-I do not feel « catched » by the day anymore, now I’m ready when it is time to « act » (it is clearly different from the time I waited for the last minutes and hungry kids to wake up, and then had to run to get everything ready for school or work)

-My morning well-being increased a lot – and my stress level clearly lowered

-I can feel the benefits of this hour all day long

-Whatever happens during the day, I’m still happy I could have this time in the morning  and I have the feeling I did something good

To me, morning rituals are like « tuning » myself (as if I were a music instrument?) before starting the day. 

Are you a morning or an evening person? Do you have trouble getting up in the morning? So you have a morning routine? If yes, what is it, and if no, would you like to have one?

Enjoy your day and take care!

Namaste

 

 

Publicités

Comment Tara a bouleversé mon (tapis?) univers – How Tara turned my (yoga?) world upside down

20160217_162029
Se relaxer sur les mains…/Getting cosy on my hands…

Bonjour à tous!

Me revoilà après plus de deux semaines d’absences – que j’ai passées à Londres, en formation auprès de l’extraordinaire Tara Stiles, de son inspirant conjoint Mike Taylor et de quarante neuf étudiants très inspirés!

Voici quelques premières lignes concernant mes impressions sur le training…J’y reviendrai ensuite de façon plus organisée, car c’est encore très (trop?) frais.

Tara et Mike ont fondé ensemble Strala Yoga, un studio assez (très) connu à New York. Leur approche du yoga (et de la vie), est assez inhabituelle de nos jours. J’avais découvert Strala et Tara il y a quelques années – étant très curieuse de l' »actualité » du yoga, Google avait su rapidement m’aiguiller – et il se trouve que cette année j’ai eu la chance extraordinaire de passer deux semaines immergée dans cet univers..

Je pratique le yoga depuis des années, avec une approche très « traditionnelle » et – dirais-je aujourd’hui, un peu scolaire. J’ai eu à coeur d’apprendre les postures, l’anatomie, la philosophie, la respiration…J’adore tout ceci, et je l’ai appliqué plus ou moins à la lettre, en fonction de mon mode de vie à un instant T. J’ai essayé de faire des handstands, et des postures avancées d’équilibre sur les bras, en engageant tous mes muscles, et en maudissant (ou presque) mon manque de force. Comme beaucoup, j’ai presque cru qu’il était normal que le yoga puisse devenir compétitif, et que certains puissent se blesser. J’ai aussi suivi quelques cours en ligne de Strala, grâce aux vidéos disponibles un peu partout, mais sans vraiment réaliser la singularité de cette pratique (sans comprendre comment Tara pouvait réaliser des postures aussi « difficiles », apparemment très simplement, alors qu’elle est très loin d’avoir un physique de bodybuilder). Sans comprendre non plus pourquoi ses cours ne comportaient pas certaines postures pourtant très « à la mode » ces temps-ci. Et puis j’ai suivi cette formation…Et j’ai fait sauter quelques verrous.

Tara et Mike prônent un yoga « pour tous ». Leur approche est celle de la simplicité, du confort, et du ressenti. Ils nous expliquent que TOUT vient de la respiration, et de l’ouverture/ de l’aisance face aux situations nouvelles. Ils nous encouragent à « bouger avec aisance, tout ce qu’on a, dans toutes les directions possibles ». A nous détendre et respirer avant d’affronter une situation (ou posture) « difficile », afin de mieux y arriver. Ils nous enjoignent aussi à pratiquer un yoga plus durable – moins éprouvant pour le dos et les articulations – à l’encontre de la tendance actuelle. Ils ne sont pas dans l’exactitude / l’esthétique académique mais dans le ressenti et dans le souci de respecter l’individualité – mon guerrier 2 ne ressemble pas à celui de mon voisin car moi-même, je ne ressemble pas à mon voisin. Ils nous encouragent à trouver l’aisance dans tous les domaines de notre vie, à explorer et à nous détendre. A être attentifs à nos sensations et nos sentiments, à respecter notre corps. Et à respirer, encore.

Les résultats viennent très vite: sur le tapis, la posture sur les avant-bras est devenue une réalité pour moi, et bien que je ne monte pas en posture sur les mains sans le mur, ce dernier me permet de trouver mon équilibre et de la maintenir ensuite pendant plusieurs respirations. J’essaie aussi d’appliquer ces principes -se  détendre, respirer, ralentir, ressentir, bouger avec aisance – en dehors du tapis, et j’ai l’impression qu’une nouvelle dimension – et une nouvelle façon de vivre chaque instant- s’ouvre à moi.

Bref, c’est encore très (trop) frais pour analyser, et bien que je ne remette pas en cause l’ensemble de mes apprentissages précédents, ceci risquent de prendre une teinte Strala…

Je vous en reparle d’ici quelques jours dans des termes plus concrets. Le temps d’atterrir dans mon quotidien et de consolider ma nouvelle façon de bouger!

Profitez de votre journée et prenez soin de vous,

Namaste!

English version

Hi everyone!

Here I am after more than two weeks out of the radar – I spent those two weeks training under the guidance of the extraordinary Tara Stiles and her inspiring husband Mike Taylor,  along with forty nine other very inspired students!

Here are a few words about my impressions regarding the training. I will get back to it with more organized thoughts, as it is very (too) fresh right now!

Tara and Mike are the founders of Strala Yoga, a famous yoga studio in New York. Their approach of yoga (and life) is quite unusual those days.  I had discovered Strala Yoga a few years ago, and this year I had the chance of immersing myself in this universe for two weeks.

I have been practicing yoga for years, with a quite « traditional » and maybe a bit « academic » approach. I learnt, poses, anatomy, philosophy, breathing…I love this and applied it to my life – depending on the moment. Like many of us, I tried to « force my way » into handstands or advanced arm balances, engaging all my muscles and almost « cursing » my lack of strength. As many of us, I even almost came to think that it could be normal that yoga was becoming « competitive » and could even hurt some people on the long term. I also tried some Strala online videos, but without really having a grasp of the singularity of this practice (and without understanding how Tara could perform such challenging poses with ease and without a bodybuilding body). And then, I participated in this training… And broke a few blocks.

Tara and Mike advocate yoga for everyone, thanks to a simplicity, comfort and feeling approach. They explain that everything comes from breathing, softening and feeling. They encourage us to « move easily, everything we have got, in every direction we can ». They teach us to relax and breathe before approaching a difficult situation (or pose), so we better deal with it. They also encourage us to practice a more « sustainable » yoga – less challenging for the back and articulations- which is far from current trends. Their yoga is not about academic accuracy or aesthetics, but about feeling and respecting individuality. My warrior 2 does not look like my neighbor’s, as I do not look like my neighbor. They encourage us to find ease in all areas of our lives, to explore and relax. To care about our senses and feeling, and to respect our body. And of course, to breathe, again.

Results appear really quickly: on the mat, forearm stand has become part of my (real) world and even though I cannot do a proper handstand « in the middle of the room », with a wall I’m able to find balance and then hold the pose for a few breaths. I also try to live by those principles – relax, breathe, slow down, feel, move easily – off of the mat, and it seems that a new dimension, and a new way of experiencing each moments, is opening in front of me.

Anyway, it is very (too!) fresh to analyse, and although I am not questioning all of my previous learning, they may be really strala-sed!

I will talk to you about this training more concretely very soon, I just need a few days to land back on my everyday life and to consolidate my new way of moving.

Enjoy our day and take care!

Namaste